Réserver
en ligne
Téléphone05 62 14 71 61
Carcassonne et sa cité médiévale (11)

Carcassonne et sa cité médiévale (11)

Carcassonne

Carcassonne, forteresse imprenable

La Cité de Carcassonne est avant tout connue comme une ville médiévale fortifiée ; mais cet éperon rocheux est occupé par l'homme depuis le VIème siècle avant JC, sous la forme d'abord d'un habitat gaulois, puis d'une ville romaine dotée de remparts dès les III - IVème siècle de notre ère.

CARCASSONNE - Aude (11)

Sur la face ouest de cette fortification primitive prend appui le château construit au XIIème siècle par les vicomtes Trencavel. Au début du XIIIème siècle, Carcassonne est prise par Simon de Montfort lors de la croisade albigeoise, puis annexée au domaine royal. Les travaux de fortification se poursuivent tout au long du XIIIème siècle avec la construction de l'enceinte extérieure et la modernisation du rempart intérieur, faisant de cette place une forteresse imprenable.

Elle perd son importance stratégique après la signature du traité des Pyrénées en 1659. Dans la seconde moitié du XIX siècle, elle fait l'objet d'un immense chantier de restauration sous la conduite d'Eugène Viollet-le-Duc et est désormais inscrite par l'UNESCO sur la liste du patrimoine de l'Humanité.

La Cité est encore habitée aujourd'hui. 52 tours et 2 enceintes concentriques totalisent 3 km de remparts. Le visiteur peut découvrir librement (sauf le Château) une grand partie de la Cité : La Basilique Saint-Nazaire, les lices, les remparts, la Porte Narbonnaise et la Porte d'Aude, et la vie intérieure.

La basilique St Nazaire

Le premier acte authentique mentionnant cette église date de 925. En 1096 le pape Urbain vient à Carcassonne et bénit les pierres de la Cathédrale Saint-Nazaire et Saint Celse. L’édifice est achevé dans la première moitié du XIIe siècle. Remanié plusieurs fois, l’édifice perd son statut de cathédrale en 1801 au profit de l’église Saint-Michel situé dans la Bastide. Elle reçoit en 1898 le titre de Basilique octroyé par le pape Léon XIII.

Le Château

Ultime défense, il fut construit au XIIe siècle par les Trencavel, Vicomtes de Carcassonne. Sans cesse modifié au cours des siècles suivants, il est difficile aujourd'hui de se faire une idée précise de ce que fut la demeure de ces féodaux puissants.

La porte Narbonnaise

La Porte Narbonnaise est l'ensemble le plus important de cette période : les deux énormes tours ont une forme en éperon. Une chaîne en gênait l'entrée. Assommoirs et herses se succédaient en un double dispositif de fermeture.

La porte d'Aude

En bas de l’escarpement de la Cité, une muraille défendait le faubourg sur les bords de l’Aude. Cette muraille date du XIIIe siècle. Elle empêchait l’ennemi de se maintenir entre l’Aude et la Cité car elle était située à portée de jet des tours.

Théâtre de la Cité

Lieu phare du Festival de la Cité, le théâtre est aussi un monument chargé d'histoire.

Les lices

Cet espace entre les 2 enceintes (qui épousait la pente de la colline) fut aplani au Xllle siècle au moment où on élevait la 2e muraille (accessible par les lices). En parcourant cette zone, il est possible de revivre en pensée vingt siècles d'histoire et de juger les différents caractères de l'architecture militaire.